Webinaire - Legal Design : l'humain au coeur de votre transformation juridique

Webinaire - Legal Design : l'humain au coeur de votre transformation juridique

Publié le : 03/11/2021 03 novembre nov. 11 2021

Legal Suite en partenariat avec Juridy vous proposent ce webinaire sur le Legal Design. Revivez cet évènement grâce au replay et la FAQ 
 

" Est-ce que mon contrat est suffisamment compréhensible pour mes clients internes et externes ? "

Si vous vous êtes un jour posé cette question, ce webinaire est fait pour vous !

 
L'expérience utilisateur et la satisfaction client sont au cœur des problématiques dans de nombreux secteurs et nombreuses directions depuis plusieurs années maintenant.
 
Le monde du droit n'y est pas exempt car dans un environnement réglementaire et législatif de plus en plus complexe et face à la multiplication des interlocuteurs se pose naturellement la question de la compréhension et de l'intelligibilité du document juridique.
 
Le Legal Design réponds précisément à cette problématique. Il est une des principales innovations juridiques de ces 10 dernières années, et pourtant ce concept est encore peu démocratisé au sein des départements juridiques.
 
Lors de ce webinaire, notre panel d'experts abordent :
 
  • Qu'est ce que le Legal Design ?
  • Quels sont des différents enjeux et à quelles problématiques répondent-elles ?
  • Quels sont les résultats attendus ?
  • Quel est le retour d'expérience d'une direction juridique ? 
 

Nos intervenants :

Sihem Ayadi, Présidente et fondatrice, Juridy

Sihem, spécialisée en droit des affaires et des innovations digitales des métiers du droit, a exercé pendant plus de 18 ans en cabinet d’avocats et notamment en tant que Directrice juridique dans des groupes français à dimension internationale (Groupe Auchan, Bolloré Holding...).
 
En 2019, elle se lance dans l'entrepreneuriat, Présidente & Fondatrice de Juridy Legal Design afin de participer entant que pionnière à démocratiser l'accessibilité et la compréhension du droit par les usagers avec la maitrise de l’utilisation des nouvelles technologies.

 

Carla Hégly-Chung, Directrice Commerciale & Marketing, Legal Suite

Leader des technologies juridiques d’entreprise Legal Suite accompagne la performance de ses clients en déployant son expertise sur les marchés du pilotage juridique d’entreprise, de gestion du cycle contractuel, de la gouvernance, du risque et de la conformité. 
Legal Suite accélère la transformation digitale de ses clients grands comptes, ETI et PME grâce à des solutions logicielles couvrant l’ensemble des problématiques juridiques

 

Guy Gras, Directeur des Affaires Juridiques, Réglementaires & données personnelles, Groupe Rocher

Le Groupe Rocher est un groupe familial français d’origine bretonne qui compte plusieurs marques dans les secteurs de la cosmétique, de l'habillement & de l'embellissement de la maison (Yves Rocher, Arbonne, Petit Bateau, Stanhome, Kiotis, Docteur Pierre Ricaud, ID Parfums, SABON et Flormar), plus de 18 000 collaborateurs, 50 millions de clientes et plus de 2,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires
 

Voir le replay

 


Retrouvez le contenu de ce webinaire grâce à notre FAQ

 

Sihem Ayadi, quelle est votre définition du Legal Design ?


Ma définition du Legal Design est multiple. Le Legal Design est une méthode qui consiste à changer ou à faire évoluer l'état d'esprit des juristes. Avec le développement d'un certain nombre de « soft skills », ces juristes repensent la matière juridique, leur service et leur organisation en partant du besoin de leurs clients, et non pas uniquement de la problématique juridique telle qu'ils l'ont appris à l'université.
Le Legal Design replace l'utilisateur de la matière juridique au centre de toutes les démarches telles que la création de contenu juridique au sens large (les contrats, les consultations, les réponses aux courriels et même dans son langage au quotidien)

Le Legal Design est une méthode, un état d'esprit même, dans laquelle les juristes s'inscrivent pour remettre le client au centre des démarches. Ce client varie en fonction de la finalité du document juridique. Dans le cas d'une consultation que peut faire un juriste à un opérationnel, cet opérationnel (direction commerciale, direction financière ou bien la direction générale) est LE CLIENT. L'approche du juriste évoluera donc en fonction de ces personaes.

Pour aller plus loin, le Legal Design suit 5 étapes inspirées de la méthode du Design Thinking appliqué à la matière juridique, nécessitant de ce fait pour le juriste le besoin de développer des "soft skills"

Ces étapes sont :
 
  • L’empathie cognitive mettant l’accent sur les méthodes qui permettent aux juristes d’être à l’écoute des besoins et des problématiques de ses clients
  • Le brainstorming mettant l’accent sur la créativité en trouvant une solution à ce besoin
  • Le prototypage : le juriste répond au besoin par une solution qu’il estime être la plus appropriée
  • La présentation de la solution au client pour qu’il la mette en pratique et recueillir un feedback
  • La production et la livraison de la solution finale
 

Carla Hegly-Chung, pouvez vous nous parler du partenariat entre Legal Suite et Juridy?


Notre partenariat entre Legal Suite et Juridy est tout à fait naturel et trouvera une résonnance auprès de nos clients. Legal Suite est une LegalTech et nous accompagnons nos clients dans leur digitalisation depuis plus de 20 ans en leur mettant à disposition des solutions et outils innovants.

Notre volonté, grâce à ce partenariat, est d’aller encore plus loin.

Le juriste d’aujourd’hui tend vers ce que nous appelons le « Juriste Augmenté », nous voulons aller en ce sens et être une « LegalTech Augmentée » en apportant un accompagnement à nos clients qui va au-delà de l’utilisation des outils et solutions digitales.   

Pouvez-vous nous fournir des exemples concrets de mise en œuvre de la méthode du Legal Design?


Sihem, Présidente et fondatrice de Juridy Legal Design est tenue au secret professionnel. Une clause de confidentialité est signée et appliquée avant la prise de travail préparatoire.  

Cependant, nous vous invitons à vous rendre sur le site internet de Juridy Legal Design pour découvrir quelques exemples concrets de la mise en œuvre de la méthode Legal Design avec un « avant » et « après » : https://juridy.com/nos-realisations
 

Est-ce que le Legal design doit forcément aboutir à de l'infographie ?


Cela dépend de l’objectif final, le Legal Design s’inscrit dans une démarche.

Le Legal Design ne se limite pas uniquement à faire de l’infographie mais il s’agit là de développer ses « soft skills », changer son état d’esprit pour pouvoir appréhender et mieux utiliser le digital, les outils et l’intelligence artificielle.

Le Legal Design c’est aussi savoir travailler en mode projet, savoir choisir les outils qui vous seront nécessaires, savoir communiquer, recueillir les besoins mais aussi changer l’image que le juriste peut avoir au sein d’une entreprise.

Le Legal Design c’est tous ces aspects-là et il serait dommage de le réduire à uniquement de l’infographie.
L’infographie n’est que le résultat final.
 

Il y a-t-il des formations à suivre en ce domaine ?


De l’initiation au perfectionnement du Legal Design, Sihem Ayadi dispense des formations qui peuvent être personnalisées au cas par cas.

Nous vous listons des exemples de thématique abordées lors de ses formations sur le Legal Design : 
 
  • Quelles sont les significations des codes couleurs ? 
  • Comment je positionne une image ou une photo dans un document juridique ? 
  • Quelle est sa taille ? 
  • Quelles sont les proportions que je dois respecter ? 

La liste est non exhaustive

Ses formations permettent d’acquérir de nouveaux savoir-faire, d’aborder des règles à suivre afin de pouvoir améliorer la façon de communiquer et d’apprendre à visualiser l’information juridique.
Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de https://juridy.com/formations/ 
 

Comment utiliser des images/photos/schémas pour expliquer facilement des concepts juridiques ?


Il s’agit avant tout de maîtriser la matière juridique.  Avant de commencer à restructurer le contenu, il faut garder à l’esprit la question suivante auquel nous allons répondre : 

« Comment je réponds à la question qui m’a été posé de la façon la plus pertinente possible avec l’utilisation de la méthode du langage clair ? »

Il est primordial d’instaurer un processus en mettant l’information la plus importante au début. 
Cette partie visuelle repose d’une part sur le biais cognitif et d’autre part sur l’expertise, c’est un métier. C’est la combinaison de l’expertise juridique et de l’expérience utilisateurs par les visuels. 
 

Historique

<< < 1 2 3 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.