Legal Tech Show : quid du contract management et ses outils ?

Lionel Schwirtz, Directeur général adjoint

Leaders League présentait, le 9 novembre dernier à Paris, le « Legal Tech Show », proposant ainsi des conférences et temps d’échanges avec les principales Legal Tech françaises et étrangères. Avec pas moins de dix-huit ans au service de la performance juridique grâce à sa gamme de logiciels, Legal Suite était présente pour témoigner des bénéfices des progiciels au quotidien. C’est donc dans le cadre de la table ronde intitulée « Contract management & Legal Tech » que Lionel Schwirtz, Directeur général adjoint de Legal Suite, a pris la parole aux côtés de Mathieu von Websky, Directeur juridique du groupe Bonduelle et Isabelle Roux-Chenu, Head of Group Commercial & Contract Management chez Capgemini.

Après avoir dressé un état des lieux de la pratique du contract management, Lionel Schwirtz a présenté les différents outils de gestion de contrats et de contract management développés par Legal Suite. Il a notamment mis en lumière leur rôle dans le processus d’exécution des contrats, ainsi que les bénéfices qualitatifs et quantitatifs. En effet, il a démontré que l’utilisation de ces outils a un véritable impact sur le retour sur investissement, et notamment sur l’augmentation du chiffre d’affaires. C’est ce qu’a confirmé Isabelle Roux-Chenu, qui a exposé les bénéfices réalisés par son entreprise en termes de réduction de coûts, d’augmentation de l’efficacité et d’organisation depuis la mise en place d’un service alloué au contract management.

Puis, les invités ont confronté les diverses pratiques au sein de leurs entreprises respectives.  Alors que Capgemini compte quelque deux cents contract managers, Bonduelle n’a, pour sa part, pas de service dédié. En effet, le groupe français spécialisé dans la conserve de légumes compte un service juridique central et les activités de contract management sont réparties entre les juristes et les opérationnels.

En guise de conclusion, les intervenants ont abordé les freins et difficultés qu’entraîne la création d’un service de contract management au sein d’une entreprise, ainsi que le futur de la profession.