Legal Suite devient le premier éditeur de logiciel juridique certifié ISO 27001

Legal Suite devient le premier éditeur de logiciel juridique français certifié ISO 27001. Cette certification, émise par AFNOR Certification et à rayonnement international, vient reconnaître officiellement l’engagement et les actions mises en place par l’éditeur en matière de cybersécurité sur l’ensemble de sa chaîne de production.

Des données clients protégées de A à Z

En obtenant la certification ISO 27001 émise par AFNOR Certification, Legal Suite est désormais officiellement identifiée comme partenaire de confiance en matière de gestion des données clients tout au long de la chaîne de traitement. Gage maximal de garantie, la certification atteste de la confidentialité et de la traçabilité des éléments confiées, ainsi que de la mise en œuvre de moyens nécessaires afin de les protéger d’éventuelles cyberattaques. « Legal Suite est amenée à manipuler les données de ses clients à différentes occasions au cours de la vie du contrat, que ce soit lors de la reprise de données, dans le cadre de la maintenance, etc., commente Etienne Pysno, responsable de la sécurité des systèmes d’information chez Legal Suite. Nos clients ont désormais la garantie que leurs informations, quelle que soit la raison pour laquelle elles transitent par Legal Suite, sont traitées de façon sécurisée. »

La certification comme gage de confiance

Pour évaluer son expertise en matière de sécurité des informations, Legal Suite a choisi de faire confiance à AFNOR Certification, une entité et une norme internationalement reconnues. En outre, cela permet à l’éditeur français de se mettre en conformité avec les exigences RGPD. « Certifier l’ensemble de nos activités est une volonté forte de la part de Legal Suite, explique Thierry Mallat, directeur général de Legal Suite. Cette reconnaissance permet de garantir à nos clients que leurs données sont protégées en tout temps, ce qui ne serait pas le cas si nous affichions uniquement une certification sur nos datacenters, nos infogérants ou sur une partie restreinte de nos activités. »

Legal Suite rejoint donc le cercle très privé des quelque 230 organismes certifiés en France.