Leader des systèmes d’information juridique
digitalisation departements juridiques

Digitalisation des départements juridiques : les 5 postes à transformer en priorité

Publié le : 02/06/2020 02 juin juin 2020

Le développement du digital offre de belles occasions de faciliter les multiples missions dévolues aux services juridiques et de fluidifier les échanges professionnels internes et externes. La digitalisation des départements juridiques permet de répondre aux exigences de productivité et d’efficacité avec, à la clé, un gain de temps précieux et une sécurité juridique renforcée. Zoom sur les différentes solutions qui s’offrent à vous en matière de digitalisation de vos services.

La génération automatique de documents : un premier pas vers la digitalisation des départements juridiques

La digitalisation des directions juridiques passe par l’optimisation de la gestion de vos documents. Vous pouvez créer des modèles d’actes ou de contrats et les éditer en seulement quelques clics. Ceux-ci peuvent intégrer automatiquement des clauses types définies au préalable. C’est une solution simple et pratique qui permet de gagner en efficacité et rapidité au quotidien. Le temps ainsi libéré peut être mis à profit au service d’autres missions. 
 

La signature électronique, une des clés de la digitalisation des départements juridiques

Depuis la loi du 13 mars 2000, la signature électronique a la même valeur juridique qu’une signature manuscrite. La digitalisation des directions juridiques passe incontestablement par la mise en place de la signature électronique dans votre entreprise. 
En effet il ne ferait aucun sens de digitaliser un process contractuel pour, au final, signer du papier imprimé, manuellement. 
Cette procédure est par ailleurs entièrement sécurisée grâce à un procédé fiable d’identification du signataire auquel est destiné différents types de signatures peuvent ainsi être utilisés : la signature manuscrite scannée, la signature biométrique ou celle nécessitant la saisie d’un code. En permettant à vos salariés, prestataires ou autres cocontractants de contresigner électroniquement des documents, vous faites preuve de modernité et gagnez du temps tout en étant assuré d’une parfaite sécurité juridique. 
 

Anticiper la réponse juridique en cas de contentieux

Des logiciels permettent aujourd’hui d’anticiper les décisions judiciaires grâce à l’analyse des données numériques en la matière. Grâce à l’exploitation de ces données les algorithmes permettent en effet d’évaluer les chances de gain ou de perte si l’entreprise décide d’aller au contentieux, et d’orienter vos décisions. Le monde anglo-saxon s’est déjà emparé de cette justice prédictive depuis quelques années, c’est au tour des entreprises françaises et européennes de profiter de ces outils innovants !
 

Le conseil interne avec les Legal chatbot

Le chatbot est un logiciel permettant de discuter avec un robot dans un langage naturel, et ainsi de lui poser des questions. Les chatbot juridiques font le buzz et arrivent en France. Destiné dans un premier temps aux particuliers en quête d’une réponse à un problème juridique précis, ce système trouve aussi son intérêt au sein des entreprises. Le chatbot pourrait être un acteur majeur dans la digitalisation des départements juridiques. Intégrés au système d’information de l‘entreprise le legal chatbot apporte ainsi un premier niveau de réponse aux questions des opérationnels.
 

L’Intelligence Artificielle au service du Juridique : vos données enfin accessibles !

Les directions juridiques font face à un nombre croissant et démesuré de documents et de dossiers. Intégrer les documents papiers dans votre système d’information juridique est un véritable enjeu afin de pouvoir exploiter les données qu’ils contiennent. 
Grâce à des solutions basées sur l’Intelligence artificielle, il vous est désormais possible de numériser en mode OCR les documents papiers et les rendre exploitables sans effort de saisie.
Les données contenues dans les différents documents peuvent ainsi être centralisées, partagées et accessibles à tout moment
La digitalisation des départements juridiques au sein des entreprises est un enjeu majeur. Elle doit être réalisée en priorité grâce à ces nombreux outils. Enclencher le pas vers une automatisation de tâches prioritaires ne fera que faciliter le travail quotidien et l’efficacité des services juridiques des entreprises.

Vous aimez cet article? Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne rien manquer de l'actualité de Legal Suite

Historique

<< < 1 2 3 4 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.